Calendrier :

avril 2009
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives :

Visiteurs en ligne

Catégorie(s) : iPhone, iPhone OS

L’iPhone OS 3.0 pourrait reconnaitre votre voix

Une personne a indiqué à Ars Technica avoir découvert l’existence des classes/méthodes VSSpeechSynthesizer, VSRecognitionSession, SBVoiceControlDisableHandlerActions, SBSensitiveJibblerEnabled, et SBVoiceControlSoundCompletion dans les entrailles de l’iPhone OS 3.0 laissant penser que le nouvel iPhone qui sera très certainement dévoilé lors du WWDC ‘09, sera capable de vous parler (serait géré par VSSpeechSynthesizer) mais aussi de vous comprendre (serait géré par VSRecognitionSession).

Pour ce qui est de la synthèse vocale, l’iPhone irait plus loin que le dernier iPod shuffle car dans le cas de l’iPhone, il serait capable lui-même de générer la voix de synthèse, alors que l’iPod shuffle ne fait que contenir la voix de synthèse générée par le Mac (ou le Pc).

Un avantage pour les possesseurs de PC, est que la voix de synthèse sera générée par l’iPhone et sera donc de même qualité que celle qu’on retrouve actuellement sur Mac OS X Leopard, et non plus générée par le PC qui a un voix de synthèse très métallique.

Toujours d’après cette personne, les abbréviations VS et SB qu’on retrouve dans les noms des classes/méthodes signifieraient respectivement Voice Service et SpringBoard (SpringBoard étant le doux nom donné à l’application gérant l’écran d’accueil de votre iPhone).

On espère maintenant que ces classes fassent parties du SDK proposé aux développeurs, et que les développeurs d’applications ne devront plus embarquer avec elles des voix de synthèses (ou le code pour géréer des voix de synthèse) mais pourront s’appuyer sur ces API.

Le gros avantage pour nous, utilisateurs, est que ces applications occuperaient moins de place dans la mémoire de l’iPhone, ce qui n’est pas négligeable.

Maintenant, on ne sait pas trop si cette fonctionnalité ne sera disponible que par simple mise à jour de l’OS  (et donc disponible pour les possesseurs de l’iPhone actuel) ou s’il faudra également une mise à jour matérielle (et donc racheter un des nouveaux modèles de l’iPhone).

Source : ars technica

Pas de commentaires pour